27/10/2006

Puits N°10 de la S.A. des Charbonnages Unis de l'Ouest de Mons

vedtte

Dit : Vedette.

 

-Concession : Bois-de-Boussu, Sainte Croix et Sainte-Claire.

 

-Situation : rue de Dour à Boussu-Bois Saints-Charles.

 

-Début d'exploitation : 4 Février 1832.

 

-Fermé le 22 Décembre 1931.

 

Aprés la guerre, d'important travaux de modernisation sont entrepris dans le but de centraliser l'extraction des puits de Vedette, Sainte-Antoine, Sentinelle et Sainte-Catherine.

Quatres cages peuvent dès lors être employées simultanément.

 

Au moment de la crise charbonnière, des études prouvent que ce puits est encore trés rentable: il peut approvisionner  les cokeries de la Société Carbo-Chimique à tertre et sauver, en même temps, mille emplois.

 

Rien n'y fait, Vedette n'est pas réouvert, le charbon nécéssaire aux cokeries vient du limbourg... et les installations rénovées sont rasées sans avoir jamais servi...

22:13 Écrit par Fred dans Boussu-Bois | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

EMU..... Que de souvenirs en découvrant cette photo. Je me souviens étant fils d'ouvrier mineur, mon père me faisait parfois découvrir les faces cachées du Charbonnage lors de la fête Sainte-Barbe, ou j'ai découvert la remontée du fond, la salle des machines etc.....
Toutes mes félicitations pour votre blog si bien fait.

Écrit par : I.hetmanczyk | 19/12/2009

ce charbonnage possedait trois puits...A,B,C.....trois chevalements ont meme existé sur le site....a gauche des deux chevalets sur la photo existait un troisieme puits ,ce dernier fut equipé d'un chevalement ayant une toiture similaire a celui du milieu tres ouvragée...d'ailleurs ce dernier est visible en photo dans un bouquin des becher....photographes allemands...le grand chassis a molettes sur cette carte postale semblerait avoir disparu au milieu des années trentes apres la fermeture de la mine...cependant les deux autres puits avec leurs chassis semblent avoir existé jusqu'au debut des années soixante dix....a proximité se trouvait le triage lavoir central...autre supposition....le telepherique qui transportait les berlines de charbon des puits voisins auraient aussi été remplacé par un trainage classique sur remblai et passerelle.....ce charbonnage fut gardée en sommeil des années ,avec parait il une tour d'extraction.....ce projet n'euta pas lieu

Écrit par : GREG | 14/02/2010

Les commentaires sont fermés.